Portail des professionnels du tourisme en Loire-Atlantique


Actualités

Accueil hors les murs

À la conquête des touristes sur leurs lieux de vacances

En Loire-Atlantique, quelques offices de tourisme partent à la conquête des touristes sur leurs lieux de vacances. Retours sur ces expériences réussies.
Sur le département de Loire-Atlantique, certains offices de tourisme sortent de leurs enceintes, afin de se rendre sur les lieux fréquentés par les touristes. Nous sommes allés à la rencontre de deux offices de tourisme qui ont expérimenté ce dispositif cet été.

dossier Sophie Moreau, directrice de l’office de tourisme du Pays d’Ancenis nous parle de leur expérience sur leur territoire.

  • Expliquez-nous le concept que vous avez mis en place, cet été.

accueil-tourisme-ancenis-veloAlors cet été, l’office de tourisme du Pays d’Ancenis a mis en place un vélo aux couleurs de notre marque de territoire, qui se déplaçait sur le territoire d’Ancenis et ses environs, pour donner de l’information aux touristes et de la documentation touristique. Le vélo ainsi que le personnel touristique de l’office portaient fièrement les couleurs du territoire pour renseigner la clientèle.

Cet outil allait bien au-delà de l’accueil, il permettait aussi de faire de la communication sur le territoire : de le rendre visible auprès des touristes. Mais cela permettait également de faire connaître l’office de tourisme et ses missions auprès des socio-pros et des locaux. Les élus de notre territoire ont été satisfaits de l’expérience et cela les rendait fiers de l’image renvoyée par le pays touristique.

Nous n’avons pas choisi au hasard un vélo comme symbole de notre office de tourisme et comme moyen d’itinérance. Nous trouvions que cela représentait bien notre territoire, car notre clientèle est souvent en vélo (la Loire à Vélo passant sur notre territoire). Le vélo permettait plus de mobilité, d’être au plus proche de la clientèle et c’était plus simple d’interpeller les gens.

  • Quels ont été les endroits où a été le vélo de l’office de tourisme du Pays d’Ancenis ?

Nous sommes allés au Musée Louis de Funès, ou à Oudon ou à Fresnes, près des circuits de la Loire à Vélo (pour capter cette clientèle qui emprunte cet itinéraire). Nous renseignions les vélotouristes sur le quoi faire autour du circuit.
Nous sommes aussi allés dans les campings d’Oudon et d’Ancenis et sur le marché d’Ancenis. Selon les endroits, nous nous adaptions à la clientèle, nous étions alors plutôt en statique ou en itinérance pour être en synchronie avec les personnes que nous devions renseigner.

  • accueil-tourisme-ancenis-velo-2Quels ont été les retours de la clientèle que vous avez côtoyée sur le territoire ?

Beaucoup de personnes ont été satisfaites de nous retrouver à certains endroits. Elles sont ravies, et surtout c’est la bonne surprise de nous trouver en dehors de nos murs ! Et cela véhicule une image plutôt sympathique, ce vélo aux couleurs du Pays d’Ancenis ! Nous leur apportons un service en allant à leur rencontre. La relation est facilitée et cela amène moins de barrières que dans les offices de tourisme.

 

  • Quelles sont les demandes récurrentes des touristes sur votre territoire ?

Ils souhaitent connaître les visites et les choses à faire de manière globale, mais il existe une forte demande sur le vélo, et qui monte en puissance de plus en plus.

 

dossier Bruno Séverin, directeur de l’office de tourisme du Croisic, nous parle de leur expérience de triporteur.

  • Expliquez-nous le concept de ce que vous avez mis en place, cet été.

Nous avons fait l’acquisition depuis mai de cette année d’un triporteur électrique que nous avons décoré en reprenant les logos identitaires de la ville et de l’office de tourisme du Croisic. Il a été utilisé durant l’été. Ce triporteur se trouvait devant l’office de tourisme, et était présent sur le stand de l’Office de Tourisme lors d’événements se tenant au Croisic, parfois sur le port près de la Criée. L’idée était d’identifier la présence de l’office de tourisme par un matériel visuel original.

C’était une opération d’image, et cela nous a permis de nous rapprocher de notre clientèle, en facilitant le dialogue et la prise de contact. Les résidents de notre destination comme les touristes visiteurs venaient nous voir pour solliciter de la documentation comme un plan, le guide touristique, le guide des circuits… ou pour des renseignements précis concernant les animations, manifestations, ou expositions, voir pour une photo sur le triporteur !

L’idée était d’inverser la démarche, plutôt que les personnes se rendent à notre office de tourisme, c’est nous qui allions à leur rencontre.

  • Quels ont été les endroits où a été le vélo de l’office de tourisme du Croisic ?

Nous sommes allés sur le port près de la Criée, comme je le disais tout à l’heure mais nous étions aussi présents lors des manifestations organisées par le Croisic, cet été : l’entrée d’une exposition sur le cinéma, sur la manifestation des vieux métiers de la mer, sur le rallye de voitures anciennes, etc. Le triporteur est actuellement dans l’office de tourisme, afin de le protéger des intempéries hivernales.

En 2015, il sera présent, entre autres, sur la grande manifestation que la Ville et l’Office de Tourisme organise en mai, qui fêtera le 70ème anniversaire de la libération du Croisic, les 8, 9 et 10 mai. Il sera également sur le stand de l’office de tourisme des salons de Cholet et Nantes pour représenter la destination et en faire sa promotion. Nous comptons bien sur le fait que notre triporteur devienne un élément de repérage pour tous et sur tous les événements auquel l’office de tourisme participe.

  • Quels ont été les retours de la clientèle que vous avez côtoyée sur votre territoire ?

Les gens sont ravis, ils trouvent cela super sympa. Parents comme enfants montent dessus pour se faire prendre en photo avec. Cela crée du lien entre l’office de tourisme et les personnes amenées à voir le triporteur. Notre triporteur électrique est à l’image de notre destination qui fait la promotion d’un tourisme durable en valorisant la circulation douce. De plus, l’office de tourisme du Croisic accueille une clientèle avant tout familiale dans un esprit de convivialité.

Nous faisons en sorte que nos clients soient accueillis comme des membres de la famille dans une ambiance chaleureuse conforme à l’état d’esprit des vacances. Nous exerçons notre métier avec rigueur et professionnalisme mais toujours dans un climat détendu et souriant. J’ai la chance d’avoir une équipe formidable qui est toujours très motivée pour satisfaire le client. Ce n’est que du bonheur que de travailler dans cet office de tourisme ! L’ambiance est telle qu’il arrive souvent que les visiteurs entre eux se conseillent ou rentrent simplement pour nous dire bonjour.

  • Quelles sont les demandes récurrentes des touristes sur votre territoire ?

Les touristes demandent beaucoup les activités gratuites (animations culturelles, de loisirs, visites gratuites, etc.) et ils s’intéressent aussi aux balades à pied, aux circuits à vélo,… Cela conforte la politique touristique de la ville qui est de développer la circulation douce sur le territoire.

Merci à Sophie Moreau et à Bruno Séverin.

 

dossier Le département parcourt aussi le territoire

Du 3 juillet au 30 août 2014, la caravane OH LA L.A. ! ® a sillonné le littoral de Loire-Atlantique, en prenant place sur les marchés. Les habitants, propriétaires de résidence secondaire et touristes, ne se rendant pas en office de tourisme, étaient invités à découvrir l’ensemble du département. L’objectif de la caravane est de soutenir l’économie locale en informant les vacanciers des nombreuses activités à pratiquer sur tout le territoire de Loire-Atlantique.

caravane-ohlala

Si vous souhaitez en savoir plus sur le plan de déplacement 2015 de la caravane OH LA L.A. ! ®, n’hésitez pas à nous contacter.

Votre contact

Claire LOUERAT
Chargée de Communication

Tél. : 02 51 72 95 40

e-mail

 

cmary

cmary