Portail des professionnels du tourisme en Loire-Atlantique


Actualités

FLASHBACK LES RENCONTRES NATIONALES DU E-TOURISME

6 idées phares retenues lors de ces rencontres du e-tourisme, les ET15 !

De ce rendez-vous annuel à Pau, nous avons gardé en tête de nombreuses innovations, de beaux projets mais aussi de précieux conseils à mettre en place dans nos structures, nous, actrices et acteurs du tourisme en Loire-Atlantique.

 

#1. Miser sur la qualité des vidéos !

Les ET15 ont débuté par les Masterclass de la vidéo, l’occasion de visionner l’ensemble des vidéos en concurrence pour le Wonder France Festival. Il s’agit d’un concours de vidéastes, qui récompense les meilleures vidéos touristiques, tout département français confondu !

Ce que nous avons retenu (et qui n’est pas nouveau !) : la video ne supporte pas la médiocrité, il faut donc miser sur la qualité des vidéos et sur le travail des professionnels qui connaissent leur métier sur le bout des doigts !

En collaboration avec les offices de tourisme de Loire-Atlantique qui prennent le relai sur place, nous faisons appel à des influenceurs pour promouvoir le territoire dans toute sa diversité. En 2019, plusieurs blogueurs ont d’ailleurs visités la Loire-Atlantique, comme le couple Clo et Clem en séjour dans le vignoble de Nantes, Piotr à Grand-Lieu ou les Worldesle à Pornic. Nous lançons également des actions plus localement, en faisant appel à des blogueurs du département, à l’instar des Globe Blogueurs.

 

#2. Data et tourisme durable, un duo pas si incompatible !

L’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’environnement a ensuite présenté les résultats de sa dernière étude et les préconisations qui en découlent.

L’étude révèle une forte prise de position des territoires, qui lancent des actions en terme de tourisme durable.

« Il n’y a pas de tourisme durable sans vision territoriale* »

Demain le tourisme durable devra intégrer les données interne et externes issues de tierces parties. Le numérique est extrêmement énergivore et reste une source majeure de pollution. Les territoires ont compris l’urgence d’agir, le tourisme durable n’est plus une option. Il est nécessaire de trouver des solutions pour animer durablement le(s) territoire(s).

Chaque année en Loire-Atlantique sont organisés les “rendez-vous du tourisme durable”, un évènement qui a pour vocation de récompenser les projets et les initiatives des professionnels dans le domaine du tourisme durable.

Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à lire cet article.

* Guillaume Cromer, directeur de l’agence ID-Tourisme

  

#3. L’image d’une destination se (re)construit sur le long terme

Le tourisme est devenu en quelques années un phénomène mondial, les flux de déplacements ont explosés et le voyage est aujourd’hui accessible à tous. Opportunité ou menace pour les territoires ?

La ville d’Amsterdam a connu cette situation, une surexposition de la destination, un attrait pour la ville croissant et une image d’Amsterdam qui se dégrade au fil des années. Une mauvaise réputation (drogues, alcool, nuisances sonores) qui impacte les flux de visiteurs et pousse les habitants à quitter la capitale. En 2004, Amsterdam s’est donc lancé un défi, faire connaître à nouveau la ville et redorer son image. La ville a donc investi massivement dans de nombreuses infrastructures (musées, parcs, établissements publics, etc) pour améliorer la qualité de l’offre culturelle et la réputation de la ville. Une marque est née : I AMSTERDAM.  

Plus qu’un nom, ce travail collaboratif a permis de faire ressortir l’ADN même de la ville. Une opération de grande ampleur pour Amsterdam qui attire aujourd’hui 19 millions de touristes pour sa culture et qui a rendu ses habitants ambassadeurs de leur ville et fiers d’y vivre.

 

#4. Il y a plusieurs catégories d’influenceurs !

« 50% des français suivent des influenceurs pour se divertir et s’instruire* »

Attention, les influenceurs ne sont pas nécessairement des instagrameurs ! Lorsque l’on démarre avec le marketing d’influence, il faut bien différencier les catégories : gros blogueurs, micro-influenceurs et nano-influenceurs.

Autre point soulevé, la collaboration avec les influenceurs nécessite une certaine digitalisation des partenaires pour comprendre au mieux les attentes de chacun.

Voici quelques questions auxquelles répondre :

  • Pourquoi voulons-nous travailler avec des influenceurs ?
  • Quelle est notre stratégie ? Audience, influence, engagement ou notoriété ?

Les influenceurs attendent des briefs clairs, il est donc primordial de travailler la relation avec eux et de connaitre précisément vos attentes.

 

* Anne Lataillade du blog Papilles et Pupilles, accompagnée par l’agence We Like Travel

 

#5. Sur-tourisme, phénomène de mode ou problématique actuelle ?

De l’acceptation… au rejet du tourisme. La société actuelle aspire à de nouveaux modes de vie, préférant ainsi l’utilisation de transports doux (vélo, marche à pied, etc.), la consommation de produits équitables ou locaux.

L’époque est anxiogène, nous assistons à un shaming du tourisme, mais ce n’est pas une fatalité. Des solutions sont envisageables, il faut cependant revoir nos politiques en termes de tourisme. Proposer une expérience tournée tourisme durable, miser sur la population locale, revenir à un tourisme bienveillant et de proximité.

Paul Arseneault, maître de conf’ québécois est plus ironique : « quel est le commerçant qui se plaint d’avoir du monde le 23 décembre ? ». Il dénonce l’effet « loupe » des médias sur quelques villes encombrées (Barcelone, Venise…) qui ne sont pourtant pas les premières villes visitées au monde.

En misant sur le slow tourisme, la Loire-Atlantique à quant à elle de belles années devant elle. Destination vélo par excellente, le département ne manque pas d’atouts pour attirer les touristes !

Les blogueurs Worldelse ont d’ailleurs rédigé un article sur le sujet à la suite d’un séjour en Loire-Atlantique : à lire ici.

 

#6. La révolution des transports est en marche !

Toujours dans une optique de tourisme durable, les startups et autres entreprises françaises foisonnent d’idées lorsqu’il s’agit d’innovation. Et le monde du transport profite de belles avancées !

L’hyperLoop, vous connaissez ? Il s’agit d’un nouveau mode de transport, actuellement en phase de test près de Limoges. Plus rapide, plus fréquent, plus respectueux de l’environnement, cette innovation est très expérientielle : voyager vite et mieux. L’idée est de proposer une approche globale de l’expérience du voyage par le voyageur. L’hyperloop devrait entrer en service à partir de 2030.

Une étude sera lancée sur l’impact que cela aura sur la vie quotidienne, puisqu’il sera possible d’aller travailler chaque jour à Paris en habitant à Pau.

Les navettes autonomes auront également la part belle dans les années à venir ! Ces voitures apprennent les parcours et naviguent ainsi seules. La mobilité devient accessible à tous, même pour les territoires ruraux et/ou hostiles. Ces navettes sont également en phase de test aux États-Unis notamment mais pourraient arriver dans quelques années sur le sol Européen.

 

Vous l’aurez compris, ces rencontres du e-tourisme auront été riches d’informations et d’échanges. N’hésitez pas à faire un tour sur leur chaîne Youtube pour retrouver tous les sujets de l’édition 2019 !

 

admin

admin