Portail des professionnels du tourisme en Loire-Atlantique


Actualités

ShareMySea : le tourisme collaboratif prend le large

Logo ShareMySea“Rendre la mer accessible à tous”. Telle est l’ambition de ShareMySea, nouvelle plateforme communautaire qui se positionne comme le blablacar marin. Le concept est simple et a de quoi séduire : démocratiser le nautisme et partager la mer.

Rencontre avec Olivier Robé, cofondateur de ShareMySea, qui nous dévoile les coulisses de ce projet ambitieux, en pleine expansion.

  • Comment est venue l’idée du projet ShareMySea ?

Avec mon associé, nous sommes vraiment des passionnés de la mer. Ensemble, nous avons fait plusieurs constats : dans de nombreux secteurs, nous sommes passés d’une économie de la propriété à celle de l’usage. Cette évolution structurelle des modes de consommation touche aussi le nautisme.

Le marché nautique est en forte mutation : vieillissement du « plaisancier type », bateaux qui sortent peu… Les jeunes multiplient les expériences nautiques et sont de moins en moins à vouloir acquérir un bateau. Les « néo-plaisanciers » sont en recherche d’immédiateté, d’expériences partagées et de multi-activités.

nautisme, voile à la Baule, en Loire-Atlantique, photo de Alexandre Lamoureux

Dix millions de personnes ont envie de naviguer, mais elles n’ont pas toujours les moyens d’acheter un bateau, ni les compétences requises. Quant aux propriétaires, ils sont souvent à la recherche de co-équipiers pour partager un moment convivial, par souci de sécurité ou pour partager les frais de sortie en mer… Et bien entendu sortir plus souvent !

La co-navigation, c’est la rencontre de ces deux publics qui se complètent. L’application géolocalisée ShareMySea est la solution pour les mettre en relation de manière simple !

Interface Application ShareMySea

  • Pourquoi avoir créé cette application ?

Notre objectif est de rendre la mer accessible au plus grand nombre et de faire tomber certains freins à l’accès au monde de la plaisance (budget, première fois, etc.). On aimerait qu’il y ait plus de gens qui prennent le large et moins de gens qui regardent les bateaux voguer au loin en se disant que ce n’est pas pour eux !

L’objectif est aussi de faire découvrir la plaisance et les destinations du littoral à de nouveaux publics, plus jeunes, au bénéfice de la filière nautique. Le concept ShareMySea est à la frontière entre le Nautisme et le Tourisme. Nous souhaitons développer et renforcer les liens avec les acteurs de ces filières.

plage de Batz-sur-Mer en Loire-Atlantique, photo de A. Lamoureux

  • Qui se cache derrière ce projet ambitieux ?

Nous sommes deux amis et associés depuis 23 ans dans l’agence digitale ImagesCreations : Olivier Robé et Thomas Georgelin. On a grandi avec le son des vagues, Thomas à l’île d’Yeu et moi sous l’équateur. Cette passion, on a envie de la partager. D’ailleurs, la notion de partage est très importante dans notre projet, on en a fait notre baseline : « la mer est plus belle quand on la partage ».

Olivier Robé et Thomas Georgelin, créateur de ShareMySea

  • Quelle est le profil de votre clientèle ?

Notre communauté est bien entendu constituée de plaisanciers désireux de trouver des équipiers pour naviguer plus souvent et partager leur passion (voile, moteur, pêche, etc.). Cependant, notre cible est large, à savoir toute personne désireuse de prendre la mer, en vacances ou le temps d’un week-end.

Notre volonté est vraiment de rendre la mer accessible à tous ! Sur notre application, chacun est le bienvenu. Nous souhaitons que le profil de nos membres soit diversifié. Partager un moment convivial sur l’eau avec des personnes qu’on n’aurait pas rencontré ailleurs est ce qui fait tout le charme de la « plaisance collaborative ».

L’application a permis à certains de nos membres de découvrir de manière différente de belles destinations du littoral, de remonter la Loire avec le Belem, de prendre leur premier barre ou de croiser des dauphins au large de l’île Dumet et nous en sommes ravis !

Le Pouliguen en Loire-Atlantique, photo de Alexandre Lamoureux

  • Quelle est l’ampleur du projet pour l’instant et quelle ambition souhaitez-vous donner à ShareMySea ?

À l’heure actuelle, ShareMySea est seulement disponible en France. Prochainement, elle couvrira d’autres zones géographiques. Nous travaillons activement dans ce sens.

  • Quelles sont les évolutions prévues ? Des partenariats avec des destinations d’envisagés ?

La sortie de la deuxième version de l’application est imminente. Les nouvelles fonctionnalités vont vraiment simplifier l’expérience de l’utilisateur, permettre de développer l’esprit de communauté et d’échanger avec les membres et de partager des expériences.

La communauté se développe également sur Facebook. L’ouverture de la plateforme aux professionnels est également à l’étude.  Nous avons une vision ouverte du concept et de l’évolution de la plaisance : une plaisance au croisement des filières « nautique et tourisme ».

Interface Application ShareMySea

Nous souhaitons tisser des liens avec les acteurs des destinations littorales et de ces filières. De premiers partenariats sont en place.

De nombreux autres partenaires soutiennent également le projet : SNCF, SNSM, April Marine, Banque Populaire – Fédération Française de Voile, Salon de la Pêche en Mer, Codes Rousseau, … Nous les remercions ainsi que les nombreux acteurs institutionnels du territoire qui nous ont accompagnés dans la mise en oeuvre du projet.

Notre territoire présente de nombreux atouts pour le développement de ce types de projets  : légitimité sur les thématiques Nautisme et écosystème digital et économique dynamique. ShareMySea est également partenaires de différents événements : Les Rendez-vous de L’Erdre, Débord de Loire – 120 ans du Bélem, Plaisance sur L’Erdre, etc.

Bateau port du Croisic en Loire-Atlantique, photo de Alexandre Lamoureux

  • Quel est votre business model puisque l’application est gratuite ?

Sur chaque sortie en mer, nous prélevons une commission sur les frais réels de la sortie de 12% ainsi que des frais fixes minimes. Les sorties proposées sont très accessibles dans l’esprit du projet. Ce modèle économique couplé à une application mobile sur son smartphone, présent aujourd’hui dans toutes les poches, est la clé pour rendre la mer accessible à tous.

Crédits Photos : LAD/A. Lamoureux ; ShareMySea ; LAD/A. Lamoureux ; ShareMySea ; LAD/A. Lamoureux ; ShareMySea ; LAD/A. Lamoureux

admin

admin